top of page
  • Photo du rédacteuroppositionfecheres

Dernières infos de 2023.

A l'aube du passage à l'an neuf, il est temps de dresser un petit bilan de l'année 2023 et de faire le point sur le dossier.


Depuis l'apparition des affiches de l'enquête publique en août 2023, beaucoup de choses se sont passées, certaines de manière plus visible que d'autres :

  • 320 lettres de contestation ont été envoyées à l'Autorité Communale lors de la phase d'enquête publique. Cela constitue un record au niveau de la mobilisation citoyenne, que même des grandes villes comme Liège ou Charleroi ont du mal à atteindre.

  • Interpellation du Conseil Communal par le Collectif afin de mettre en avant les incohérences juridiques et techniques du projet.

  • Réunion de concertation entre le promoteur, l'Autorité Communale et les contestants. Les points de vue de chacune des parties ont été exposés. Ces points de vue étant trop opposés, rien de concret n'est ressorti de cette réunion.

  • Rencontre sur le terrain avec les députés wallons Gwenaëlle Grovonius (PS) et Eddy Fontaine (PS)

  • Positionnement "nébuleux" et pas toujours respecté quant au projet, des différentes listes/sections politiques de la Commune.

  • Création par le Collectif d'une pétition auprès du Parlement de Wallonie dans le but que ce dernier se penche sur le dossier (et pas seulement le Ministre concerné par les recours).

  • Questions posées en Commission d'Aménagement du Territoire et en Commission de Mobilité par le député wallon Eddy Fontaine. Il en ressort plusieurs éléments "troublants", notamment le fait qu'en date du 13 novembre (réunion de ces Commissions), la Commune d'Yvoir n'avait toujours sollicité aucun avis auprès des différentes administrations concernées par le projet.

  • Début de négociations "secrètes" entre l'Autorité Communale et le promoteur dans le but de réduire pour partie le projet. Si le but est louable et compréhensible (éviter que le promoteur n'obtienne l'entièreté du projet en cas de victoire lors des recours), le Collectif relève néanmoins que cela va à l'encontre du souhait des riverains manifesté dans les lettres de contestation (abandon total du projet).

  • Engagement d'un avocat spécialisé par plusieurs riverains directs du projet pour défendre leurs intérêts privés.

  • Piratage informatique du Collectif ayant entraîné la disparation de la page Facebook de ce dernier ainsi que plus de 95% des publications et des commentaires sur le groupe Facebook "C.A.R. Les Féchères (Mont)" qui constitue le principal vecteur de communication entre le Collectif et les riverains. On a donc clairement voulu nuire au Collectif en le "réduisant au silence" en pleine phase de récolte de signatures pour la pétition.


Ce 28 décembre, nous avons dépassé les 950 signatures (électroniques et papier) de la pétition et sommes donc tout proche de notre objectif initial. En continuant d'en parler autour de vous en cette période de fêtes génératrice de très nombreux contacts familiaux et amicaux, nous espérons atteindre les 1500, ce qui en ferait une des pétitions au Parlement de Wallonie les plus signées de tous les temps.


L'agenda des prochaines semaines :

  • Passage du Collectif en ASBL afin d'avoir accès aux différentes voies de recours en son nom propre.

  • Contact avec la personne responsable des pétitions auprès du Parlement de Wallonie. Le Collectif étudiera avec elle le meilleur moment pour clôturer la pétition. Le but recherché étant que l'objectif de la pétition (audition du Collectif en séance plénière du Parlement Wallon) soit concomitant avec le recours introduit contre la décision du Conseil Communal concernant les voiries. A partir de là, nous vous communiquerons la date ultime de remise des signatures au Collectif.

  • D'après les informations entre notre possession, la décision concernant l'aspect voirie sera prise au Conseil Communal du 29 janvier 2024, ou au plus tard à celui du 26 février 2024. Cela sera confirmé par la publication sur le site internet de la Commune de l'Ordre du jour de ces Conseils (publié 7 jours francs avant la date du Conseil).

  • Selon la décision de l'Autorité Communale, soit le promoteur, soit le Collectif et toute "personne intéressée à la cause" disposera d'un délai de 15 jours à dater de la publication officielle de la décision afin d'introduire un recours.

  • ...


D'ici là, en ces derniers jours de l'année et pour les premiers de 2024, un seul mot d'ordre : récolter un maximum de signatures! Nous comptons sur votre exceptionnelle mobilisation pour établir un nouveau record!


Vous pouvez imprimez autant d'exemplaires que vous souhaitez (maximum 5 signatures/page) en cliquant sur le lien suivant :



Pétition Collectif
.pdf
Download PDF • 133KB


Le Collectif "Non aux 100 maisons à Mont" vous souhaite d'ores et déjà une excellente fin d'année!


Le nombre fait la force ! 💪





65 vues0 commentaire
bottom of page