top of page
  • Photo du rédacteuroppositionfecheres

LES TRAVAUX : la durée, les nuisances...


C'est une problématique importante du projet. Elle est certes "limitée" dans le temps, mais avec un impact important sur TOUS les habitants du village, et pas seulement les riverains du projet:








- Le phasage du projet: actuellement, il comporte 4 phases de chacune un an. En constatant les retards de grands projets actuels (Gare de Mons, Tram à Liège,...) et en tenant compte que le suivi de chantier dépendra de la bonne commercialisation du projet, on peut légitimement douter de cette durée annoncée.

- Les jours de travail: le chantier prendra place les jours de semaine de 07h00 à 16h30. Sur dérogation (assez facile à obtenir), il pourrait également prendre place tous les samedis, selon les mêmes horaires. Soit 6 jours sur 7 durant minimum 4 années de nuisances diverses et perpétuelles.

- Suivant l'étude d'incidence, un minimum de 5300m³ (!!!) de terres à déplacer et évacuer. Ce qui représente à minima un charroi de 325 camions (!!!) rien que pour le "terrassement". - De lourds engins de chantier requis pour le "terrassement et la construction des voiries. - Bruits (dans un village en cuvette), vibrations, poussière, pollution atmosphérique due au charroi et aux engins, dégradations des routes qui n'ont pas besoin de cela, saleté permanente de ces mêmes routes, ... En quelque sorte, tous les défauts de la ville importés directement dans nos campagnes d'habitude si calmes... - ... Et tout cela sans compter que de l'aveu même des promoteurs, le chantier peut être stoppé définitivement à tout moment si la commercialisation n'atteint pas leurs objectifs. Et donc le risque d'avoir une magnifique prairie défigurée par deux voiries et peut-être quelques maisons...

En plus de notre cadre de vie, allons-nous également laisser sacrifier notre qualité de vie (et notre santé) sur l'autel du profit financier des promoteurs???


NOUS DEVONS REAGIR !




Comments


bottom of page